René Caillié
Lycée des métiers du bâtiment, des travaux publics et de la topographie
MARSEILLE
 

Moment musical au lycée

mardi 31 janvier 2017, par Pierre BALDUINI

Le Lycée René Caillié a accueilli le lundi 16 Janvier en fin d’après-midi la chanteuse Siska dans le cadre du partenariat avec l’association Latinissimo qui organise
chaque année le Festival Babelmed destiné à faire découvrir les musiques dites "du monde" ou encore désignées par l’anglicisme "world music ".

Le Lycée René Caillié a accueilli le lundi 16 Janvier en fin d’après-midi la chanteuse Siska dans le cadre du partenariat avec l’association Latinissimo qui organise
chaque année le Festival Babelmed destiné à faire découvrir les musiques dites "du monde" ou encore désignées par l’anglicisme "world music ".

Accompagnée par un musicien qui fabrique à l’envie du son au moyen de son ordinateur et de ses claviers , Siska a réussi à faire partager à nos élèves son univers musical fait d’influences variées- du "conscious" reggae à la musique d ’Europe centrale ou orientale dont ses racines métisses lui ont ouvert l’accès .Ayant grandi dans les Quartiers Nord et étudié jusqu’au DEA ,elle a entamé une carrière musicale avec le célèbre groupe de reggae Watcha Clan dont elle assurait le chant ,puis a décidé de se produire seule avec le soutien d’un partenaire producteur de sons assistés par ordinateur .De son itinéraire ,elle parle simplement en insistant sur l’importance du travail dans les études ou la musique .Elle explique de manière didactique par l’exemple ,la naissance d’un morceau de la mélodie, aux paroles, à l’habillage final par juxtaposition de couches instrumentales .

Son claviériste intervient ensuite pour enseigner aux élèves attentifs la genèse du mouvement "hip hop " dont il connaît parfaitement les arcanes ainsi que les protagonistes les plus importants du séminal Sugarhill Gang à Dr Dre (de ce dernier ,il fait écouter un morceau qui "sample" une chanson de notre Charles Aznavour ! ) . Est ainsi clairement exposée l’histoire du mouvement avec à l’origine les "blocks parties " où- autour d’un barbecue ,les plus célèbres DJ faisaient danser la jeunesse noire -américaine ghéttoisée en mettant en boucles des instrumentaux empruntés à la musique funk de leur aîné James Brown.

Les classes de 1CAPAR ,1CAMV, 1CAPIS , TCAPROELEC ,2BAMV,2BATISEC,TBAFIOBALU ,TBAEE/TGT accompagnées de leurs enseignants respectifs sont repartis après cet intermède musical avec une idée plus précise de ce que peut être aujourd’hui une carrière de musicien créatif à l’écart des circuits commerciaux qui conditionnent les "foules sentimentales qui ont soif d’idéal ".

A l’heure où les goûts musicaux de nos élèves se cristallisent sur des "produits " calibrés par le marketing et les études de marché qui font croire aux jeunes qu’ils sont acteurs de leurs choix uniformes ,l’expérience de cette rencontre laisse espérer que des graines ont été plantées dans le terreau de leur être sensible et qu’une germination voire une floraison ultérieure puisse s’envisager .

 
Lycée des métiers du bâtiment, des travaux publics et de la topographie René Caillié – 173 Boulevard de Saint Loup - 13011 MARSEILLE – Responsable de publication : M. Le Chef d'établissement
Dernière mise à jour : jeudi 13 juillet 2017 – Tous droits réservés © 2008-2017, Académie d'Aix-Marseille